Étiquettes RFID

La version 1.4.0.3 de cablabel S3 Pro fournit toutes les fonctionnalités nécessaires pour prendre en charge les imprimantes et les étiquettes RFID. Voici un aperçu des nouvelles possibilités décrites dans le Manuel d’utilisation du logiciel.

  1. Options RFID

Ce nouvel onglet spécifique aux périphériques RFID, permet notamment de configurer la position et les puissances de lecture / écriture, ainsi que d’indiquer le mot de passe d’accès lorsque les étiquettes RFID sont protégées.

Options des périphériques RFID
  1. Données RFID (lecture)

Ces nouvelles sources de données permettent de lire les données d’une étiquette RFID, qui peuvent se trouver dans la mémoire TID (Tag Identification), la mémoire EPC et la mémoire utilisateur (User). Et comme avec les autres sources de données disponibles, elles peuvent être utilisées dans les différents objets du concepteur graphique.

Sources de données RFID (lecture)
  1. Assistant RFID

Ce nouveau plugin permet de configurer l’écriture de la mémoire EPC, ainsi que de configurer la lecture et l’écriture de la mémoire utilisateur.
Il est également possible de définir un mot de passe d’accès (Access password) pour protéger les étiquettes RFID et de spécifier le niveau de verrouillage des différentes mémoires.

Assistant RFID

Information : afin de bénéficier des fonctionnalités apportées par l’ajout de ce nouveau plugin, une réactivation du logiciel est requise après sa mise à jour.

Comment personnaliser l’interprétation d’un code à barres ?

L’interprétation correspond au texte placé généralement sous le code à barres, afin de nous révéler son contenu de manière lisible. Elle fait partie intégrante du code à barres et s’adapte automatiquement en fonction des dimensions définies à l’objet dans le concepteur graphique de cablabel S3. Il n’est donc pas possible de déplacer ou paramétrer cette interprétation directement.

Voici comment vous pouvez séparer et personnaliser l’interprétation d’un code à barres :

  1. Désactiver d’abord l’interprétation dans les propriétés du code à barres.
Propriétés du code à barres
  1. Créer ensuite un nouvel objet texte, ayant comme source de données le code à barres. Cet objet texte est maintenant lié au code à barres et prend automatiquement sa valeur.
Source de données du texte
  1. Finalement, déplacer ou paramétrer ce nouveau texte dans l’étiquette à votre guise.
Nouvel objet texte

Pour aller plus loin, il est également possible d’inverser les rôles du code à barres et de l’objet texte. À savoir, de sélectionner cette fois-ci l’objet texte comme source de données du code à barres. Ceci permet notamment d’avoir une seule source de données en commun pour tous les codes à barres de cette étiquette, évitant ainsi la modification individuelle de la valeur dans les propriétés de chaque code à barres.

Source de données du code à barres

Attention : dans ce deuxième cas, il faut que la valeur renseignée dans l’objet texte soit conforme aux capacités du code à barres. Sinon cela risque d’engendrer des erreurs dans cablabel S3 ou sur l’imprimante, car le code à barres ne pourra pas être affiché à l’écran ou imprimé sur l’étiquette.

Télécharger les fichiers exemple pour cablabel S3 Lite et Pro :

Galerie d’images

En plus des symboles GHS, les dernières versions de cablabel S3 Pro contiennent également d’autres images vectorielles au format SVG. Celles-ci sont notamment utilisées pour la conformité, l’emballage, le recyclage, l’identification des résines et le textile.

Étiquette Pictrograms.stc

Tous les pictogrammes fournis avec le logiciel, sont disponibles dans la galerie d’images à l’emplacement suivant :
C:\Users\Public\Documents\cab\stc\Gallery

Télécharger le fichier exemple pour cablabel S3 Pro :

Créer un code QR avec une image

Il est possible de créer un code QR avec une image, sans pour autant altérer sa lisibilité et son contenu. Cela est réalisable grâce à son système de correction d’erreur. Voici comment vous pouvez en concevoir un avec cablabel S3 :

  1. Créer d’abord le code QR comme habituellement.
  2. Et sélectionner dans ses propriétés, le niveau d’erreur le plus élevé « H ».
Niveau d'erreur
  1. Insérer ensuite l’image et placer là au-dessus du code QR.
  2. Finalement, sélectionner et « Associer » le code QR et l’image, pour envoyer les objets à l’imprimante comme une seule image.

Attention : l’image ne doit pas masquer les 3 carrés dans les coins, qui sont nécessaires à la lecture du code.

Associer les objets

Information : il est aussi fortement recommandé d’imprimer l’étiquette, pour vérifier la lisibilité du code QR et l’intégrité des données.

Télécharger le fichier exemple pour cablabel S3 Lite et Pro :

Transférer le contenu d’une base de données en mode autonome

La version 1.4.0.0 de cablabel S3 Pro apporte la possibilité de transférer le contenu d’une base de données sur un support mémoire (carte SD, Clé USB, mémoire interne IFFS …), pour l’utiliser en mode autonome.

Précaution : cette fonctionnalité est uniquement disponible à partir des imprimantes CPU X4.

Transférer les données

Avant de réaliser ceci, il faut préalablement créer une étiquette avec une connexion de type Access, Excel ou OLE DB et une source de données utilisée par les objets de l’étiquette, comme si vous souhaitez l’imprimer depuis le logiciel.

Comme exemple, nous allons partir de l’étiquette « printer_parts.stc » et sa base de données « Devices.mdb », disponibles dans le dossier des modèles fournis avec cablabel S3 Pro.

Modèle d'étiquette

Dans ce cas, trois étapes sont ensuite nécessaires, afin de configurer cette étiquette pour le mode autonome :

  1. Créer un champ de saisie de type mode autonome, qui va ici demander la référence article directement sur l’imprimante.
    L’objet texte résultant de ce champ de saisie peut soit être supprimé ou bien remplacer le texte original lié à la référence article de la source de données.
Champ de saisie
  1. Modifier la requête pour les données exploitées par les objets de l’étiquette et ajouter un filtre de sélection (mot clé SQL : WHERE) sur la référence article.
    Pour cela sélectionner dans la liste le champ de saisie précédemment créé, afin d’extraire uniquement les données correspondantes à la saisie en mode autonome.
Créateur de requête
  1. Créer une nouvelle requête pour spécifier toutes les données à transférer en mode autonome.
    Pour cela il suffit de sélectionner les mêmes champs de la base de données, que ceux utilisés dans la première requête, mais cette fois sans le filtre.

    Information : les données issues de toutes les sources de données créées dans l’étiquette sont transférées en mode autonome. Mais comme dans ce cas la première requête est maintenant filtrée sur un enregistrement, il est nécessaire de créer cette deuxième requête pour sélectionner toutes les données à transférer en mode autonome.
Assistant bases de données

Finalement enregistrer l’étiquette sur un support mémoire de l’imprimante comme habituellement et cocher en plus l’option pour transférer les données en mode autonome.

Fenêtre de transfert

Bon à savoir : les données transférées en mode autonome sont enregistrées dans un fichier SQLite. Ce fichier de données peut par exemple être édité avec le logiciel « DB Browser for SQLite ».

Fichier de données

Télécharger le fichier exemple pour cablabel S3 Pro :

Comment définir correctement la mise en page de mon étiquette ? (3ème partie)

L’orientation

L’orientation de la mise en page permet de tourner l’étiquette entièrement à l’écran, afin d’avoir un meilleur confort de travail dans cablabel S3.
Cette orientation est uniquement visuelle et ne change pas l’impression.

Assistant de création d'étiquettes

Information : les imprimantes cab sont configurées par défaut en orientation portrait.

Ainsi, lorsque que vous avez par exemple besoin de placer la plupart des objets perpendiculairement à la largeur, il est beaucoup plus judicieux de modifier l’orientation de la mise en page, que d’appliquer une rotation individuellement à chaque objet.

Impression

Dans ce cas il suffit :

  • Soit de cliquer sur l’icône Portrait ou Paysage dans la règle du concepteur graphique.
  • Ou bien de définir l’orientation en paysage dans la mise en page de l’étiquette.

Orientation paysage

Comme vu dans la 1ère partie, la taille d’une étiquette est indépendante de son orientation. De ce fait, cablabel S3 autorise de définir une mise en page en orientation portrait, qui est plus large que haute. Alors que ce n’est pas toujours aussi aisé et parfois même impossible avec d’autres logiciels.

De plus, il existe également la possibilité de réellement tourner l’impression. Le réglage prévu à cet effet se trouve dans l’onglet « Image d’impression » de la configuration du périphérique.

Configuration du périphérique

Selon l’angle sélectionné, la position et la rotation de chaque objet de l’étiquette, vont être automatiquement recalculés dans le code JScript.
Ceci permet notamment :

  • De pivoter l’étiquette, afin de l’adapter à la largeur d’impression de l’imprimante ou à la largeur du ruban.
  • De choisir le sens de déroulement des étiquettes, quand celles-ci sont réenroulées après l’impression.
  • D’orienter l’étiquette imprimée pour la pose de celle-ci via un applicateur, en fonction de l’intégration de l’imprimante ou selon le passage du produit.
  • D’optimiser le cycle « impression + vérification du code à barres », en orientant l’étiquette de telle sorte que le code à barres soit imprimé et vérifié plus tôt.

Bon à savoir : l’option « Sens de sortie 180° » dans l’onglet « Impression » correspond à la commande JScript « O R ».
Cette option est cochée par défaut, afin que les textes non tournés en orientation portrait, s’impriment dans le sens de la lecture.

Configuration du périphérique

Comment encoder correctement un texte multi lignes dans un code à barres ?

  1. Création du texte source

Créer d’abord un objet texte, en renseignant les données sur une seule ligne.
Lorsque vous avez besoin d’ajouter un saut de ligne, n’utilisez pas la touche « Entrée » du clavier, mais insérez à la place le caractère spécial « retour chariot » ou « Carriage Return » en anglais, à l’aide de la table de caractères de cablabel S3 Pro.

Texte source

Puis désactiver l’interprétation de la syntaxe Unicode, pour afficher le texte tel quel dans le logiciel. Et si vous ne souhaitez pas imprimer ce texte source, il suffit de le rendre invisible pour l’impression.

  1. Création du texte multi lignes

Créer ensuite un nouvel objet texte, ayant comme source de données l’objet texte créé précédemment. Puisque l’interprétation de la syntaxe Unicode est par défaut activée, le texte est alors affiché sur plusieurs lignes, car le retour chariot est automatiquement interprété par le logiciel.

Texte imprimé

Et bien entendu, ce texte multi lignes est imprimé tel qu’il est représenté à l’écran (What You See Is What You Get).

Information : puisque le contenu du texte multi lignes est dynamique, cet objet est envoyé à l’imprimante comme une image.

  1. Création du code à barres

Créer finalement le code à barres, avec également comme source de données l’objet texte créé en premier. De cette façon, lorsque vous avez besoin de mettre à jour les données, modifiez uniquement le texte source. Les changements sont alors automatiquement propagés aux objets liés, en l’occurrence le texte multi lignes et le code à barres.

DataMatrix à lire

Bon à savoir : le retour chariot est aussi encodé et peut éventuellement être interprété lors de la lecture du code à barres. Cela dépendra du dispositif de lecture utilisé et de sa configuration.

  1. Pour aller plus loin

Afin de vérifier le contenu d’un code à barres, vous pouvez utiliser une application avec le téléphone, mais toutes ne montrent pas les caractères spéciaux. Une autre méthode consiste simplement à connecter un lecteur de code à barres sur l’ordinateur, puis de créer un nouveau fichier texte avec Notepad++ et d’afficher tous les caractères spéciaux.

Notepad++

Finalement, ce DataMatrix peut ensuite être utilisé pour remplir automatiquement les champs de saisie d’une autre étiquette, par exemple dans cablabel S3 Print ou même en mode autonome. Ainsi l’opérateur n’effectuera qu’une seule action, à savoir la lecture du code à barres, au lieu de devoir remplir et valider individuellement chaque champ de saisie.

cablabel S3 Print

Précaution : dans ce cas, il est fortement recommandé de configurer préalablement le lecteur de code à barres, pour rajouter une temporisation après la validation d’un champ de saisie. Car selon le temps de réponse de l’ordinateur ou de l’imprimante, les informations lues peuvent arriver trop rapidement pour être traitées correctement.

Télécharger les fichiers exemple pour cablabel S3 Pro :

Connexion vers un classeur Excel ou une base de données ?

Tout d’abord, afin de mieux comprendre le vocabulaire issu de ce milieu, voici une correspondance des principaux termes employés dans Excel et une base de données :

Excel Access ou autres
bases de données
Classeur
ou fichier Excel
Base de données
ou fichier Access
Feuille Table
Colonne Champ
Ligne Enregistrement
Cellules Données

Avec cablabel S3 Pro, il est possible de définir une connexion vers un fichier Excel et Access ou toute autre base de données, permettant ainsi de créer de nouvelles sources de données utilisables dynamiquement par les objets de l’étiquette.

Source de données

Bien évidemment, le choix de la base de données dépend notamment, des avantages et des inconvénients de chaque solution, du budget matériel et logiciel, de la connaissance de chacun, etc.

Bon à savoir : il n’est pas obligatoire d’installer Excel ou Access sur tous les postes ayant cablabel S3 Pro ou Print, car le fournisseur OLE DB « Access Database Engine » de Microsoft suffit pour se connecter aux fichiers de données.

Configuration base de données

De de fait, le classeur Excel est souvent favorisé pour la création et la gestion d’une source de données, puisqu’il a l’avantage d’être relativement simple et pratique d’utilisation. Mais afin d’être pleinement exploitable avec cablabel S3, il y a néanmoins quelques précautions à prendre :

  • Ne pas utiliser d’espaces ou d’autres caractères spéciaux
    dans le nom des feuilles.
  • Ne pas ajouter de lignes vides, de titres ou d’autres textes
    au début de la feuille.
  • La première ligne d’une feuille doit impérativement contenir,
    soit le nom des champs ou bien le premier enregistrement.
  • Les données brutes sous forme de texte sont à privilégier, en évitant d’appliquer aux cellules un format ou une mise en forme spécifique à Excel.

Classeur Excel

Sans oublier que le tableur Excel ne possède pas toutes les fonctionnalités d’une base de données, et que certains inconvénients sont également à prendre en compte :

  • En fonction des versions, il n’est possible d’avoir qu’un seul accès par fichier. La même source de donnée ne peut donc pas être utilisé simultanément par Excel et les logiciels cablabel S3.
  • Il n’y a aucune optimisation, comme celle apportée par l’indexation des données. Les requêtes sur de grandes tables sont donc plus longues.
  • Le type de champ « BLOB » n’existe pas. Il est donc par exemple impossible d’enregistrer l’étiquette dans la base de données.

Plus de détails sur ce sujet sont également disponibles sur le site de Microsoft :

En résumé, un classeur Excel correctement structuré, convient très bien pour créer une petite source de données avec un usage dédié à cablabel S3.
Cependant, dès que vous avez un besoin d’accès simultanés ou de meilleure performance, il est alors plus judicieux d’opter pour Access ou une autre base de données, sachant que les données peuvent être transférées assez facilement.

Balises de texte

Lors de la conception d’une étiquette dans cablabel S3, les différentes propriétés d’un texte (gras, italique …) sont appliquées pour l’intégralité du contenu de l’objet.

Avec la version Pro et Print, le plugin des mots-clés permet de mettre en évidence automatiquement certains mots dans une phrase ou un texte, comme par exemple pour les allergènes.

Depuis la version 1.2.0.1 des logiciels, vous pouvez maintenant utiliser des balises de texte.
Basée sur le principe du langage HTML, cette nouvelle fonctionnalité offre la possibilité de modifier manuellement le formatage d’une partie de texte.

Balises de texte

De plus, vous pouvez également insérer ces balises dans d’autres champs éditables, comme le préfixe ou le suffixe d’un texte, les opérations d’une formule, ou même directement dans votre base de données.
Le logiciel va ensuite les interpréter et afficher le résultat de la mise en forme à l’écran, tel qu’il sera imprimé ultérieurement sur l’étiquette.

La liste complète des balises de texte est disponible dans Manuel d’utilisation du logiciel (PDF, 5 Mo).

Télécharger le fichier exemple pour cablabel S3 Lite et Pro :

Compteur avec une valeur de départ issue d’une source de données

Lors de la conception de mon étiquette, j’ai créé un compteur et paramétré une valeur de départ. Mais comment puis-je faire pour modifier cette valeur dynamiquement, sans devoir éditer à chaque fois les propriétés de mon compteur ?

Afin de réaliser ceci facilement en mode autonome, il suffit :

  1. De créer un champ de saisie demandant la valeur de départ.
  2. D’insérer un compteur simple de type numérique.
  3. Puis d’additionner les deux valeurs avec une formule.

Compteur avec une valeur de départ dynamique

Et pour aller plus loin, voici une conception plus complexe en mode formulaire avec :

  • un compteur décrémental.
  • un formatage dynamique par rapport au nombre de chiffres saisis.
  • une réinitialisation automatique du compteur, lorsque la valeur actuelle atteint 1.

Compteur décrémental

Précaution : si une opération de la catégorie « Math » est calculée directement par l’imprimante (par exemple en utilisant des opérandes issus d’une source de données), le résultat sera imprimé par défaut avec 2 chiffres après la virgule.
Pour modifier ce comportement, il faut alors comme dans ces cas, rajouter une opération de « Formatage ».

Télécharger les fichiers exemple pour cablabel S3 Pro :